11/10/2012
Egalité et non-discrimination
Il faut mettre fin à la violence sexuelle à l’égard des filles, selon les Rapporteurs généraux de l’APCE

Strasbourg, 11.10.2012 – Marlene Rupprecht (Allemagne, SOC), Rapporteure générale de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) sur les enfants et José Mendes Bota (Portugal, PPE/DC), Rapporteur général de l’APCE sur la violence à l’égard des femmes, ont aujourd’hui salué dans une déclaration conjointe, la proclamation par les Nations Unies de la Journée internationale de la fille le 11 octobre de chaque année à partir de 2012.

La violence sexuelle compte parmi les pires formes de violence. Alors que les auteurs demeurent trop souvent impunis, les victimes se réfugient souvent dans le silence car, en plus d’avoir peur, elles sont submergées par la honte et la culpabilité.

Harcèlement, mutilations génitales féminines, inceste, traite, mariage forcé et autres : trop de filles dans le monde subissent encore la violence sous différentes formes, sans être véritablement soutenues.

Les Rapporteurs généraux demandent aux parlementaires des Etats membres du Conseil de l’Europe de coopérer avec toutes les autorités publiques et organisations non gouvernementales, en Europe et dans le monde, pour permettre aux filles de vivre sans violence et de faciliter la dénonciation des horreurs subies, pour prévenir efficacement les violations de leur droits fondamentaux et poursuivre les auteurs.

Ils exhortent les Etats européens et au-delà à adhérer et à mettre en œuvre les Conventions du Conseil de l’Europe sur la protection des enfants contre l’exploitation et les abus sexuels (Convention de Lanzarote) et sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique (Convention d’Istanbul), les deux instruments internationaux juridiquement contraignants les plus complets en la matière.
 

Déclaration
Dimension parlementaire de la Campagne «Un sur Cinq»
Réseau parlementaire pour «le droit des femmes de vivre sans violence»

 

Adresse / Contact us webmaster.assembly@coe.int ...