21/02/2013
Questions politiques et démocratie
Ne pas mettre en péril la transition en Tunisie, selon une rapporteure de l’APCE

Strasbourg, 21.02.2013 – Anne Brasseur (Luxembourg, ADLE), rapporteure de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) sur la Tunisie, a fait la déclaration suivante :

« Nous suivons avec attention et inquiétude les derniers développements politiques en Tunisie suite à l’assassinat, il y a deux semaines, de Chokri Belaïd, leader d’un parti de l’opposition.

Je souscris à la déclaration faite à ce sujet par Jean-Claude Mignon, Président de notre Assemblée, et je condamne ce crime qui vise à déstabiliser le processus de transition.

La récente démission du Premier Ministre, Hamad Jebali, rend la situation encore plus incertaine.

En tant que rapporteure de l'APCE soutenant la révolution tunisienne, j’appelle tous les acteurs de la vie politique à faire preuve de responsabilité pour constituer un gouvernement stable bénéficiant d’un soutien aussi large que possible pour affronter les défis de la crise, en laissant de côté les considérations partisanes. Il leur incombe d’honorer les attentes des Tunisiens et Tunisiennes qui ont fait la révolution pour transformer la Tunisie en un état démocratique ».
 

 

Adresse / Contact us webmaster.assembly@coe.int ...