15/03/2013
Questions sociales, santé et développement durable
Le réseau de parlementaires de l’APCE, réuni à Berlin, compare les stratégies nationales de lutte contre la violence sexuelle à l'égard des enfants

Strasbourg, 15.03.2013 – S’occuper des personnes à risque pour éviter qu’elles commettent des abus sur des mineurs, ou encore créer des « maisons des enfants », dans le cadre d’une justice adaptée aux enfants, figurent parmi les moyens innovants de lutter contre la violence sexuelle à l'égard des enfants qui ont été examinés lors de la réunion du réseau UN sur CINQ de l’APCE organisée hier à Berlin.

Le réseau de parlementaires de référence (un par parlement national) tenait sa 12e réunion, sur le thème des « stratégies nationales de lutte contre la violence sexuelle à l'égard des enfants ». Le Président du Bundestag allemand a souhaité la bienvenue aux participants, puis des représentants gouvernementaux et des spécialistes venus d’Allemagne, de Chypre, du Luxembourg et d’Islande ont présenté la situation dans leurs pays respectifs.

Les participants se sont demandé comment améliorer la collecte de données relatives aux lieux où se produisent des abus sur mineurs et aux modalités de ces abus, et comment répartir les ressources entre le traitement des cas d’abus et la prévention de nouveaux cas. Il a aussi été question de la nécessité d’inscrire les droits de l'enfant dans les constitutions nationales.

Contact : Maren Lambrecht, Tél. +33 6 62 13 93 51, Mél. : maren.lambrecht@coe.int

 

Berlin : rencontre parlementaire sur les stratégies nationales de lutte contre la violence sexuelle sur les enfants

 

Adresse / Contact us webmaster.assembly@coe.int ...