07/04/2013
Questions politiques et démocratie
Josette Durrieu : 'La Jordanie a besoin de notre soutien dans l'accueil des réfugiés syriens sur son territoire'

« La Jordanie a besoin d’urgence du soutien de la communauté internationale pour faire face aux immenses nécessités des centaines de milliers de réfugiés syriens qu’elle accueille sur son territoire. Satisfaire uniquement aux besoins de base des 140000 réfugiés syriens qui sont installés dans le camp de Za’atri, que notre délégation a visité, a un coût d’un million de dollars par jour. Et plus de 2000 nouveaux réfugiés arrivent tous les jours à Za’atri», a déclaré aujourd’hui Josette Durrieu (France, SOC), Présidente de la Sous-commission sur le Proche-Orient de l’Assemblée, à l'issue de leur visite en Jordanie les 6 et 7 avril.

« Au sein d’un Moyen-Orient turbulent, la Jordanie demeure un pays stable. Et si bon nombre de réformes ont été entreprises par les autorités, bien d’autres sont encore demandées », a-t-elle ajouté. « Dans ce contexte, et face à une région déstabilisée par le problème israélo-palestinien et par le conflit en Syrie, la communauté internationale a besoin d’une Jordanie stable », a conclu Mme Durrieu.

Au cours de sa visite, la délégation a été reçue à Amman en audience privée par le roi Abdullah II. Elle a rencontré le Premier ministre, le ministre des Affaires étrangères, le Président de la Chambre et la Commission des affaires arabes et internationales de la Chambre des représentants du Parlement jordanien, des représentants des partis politiques et la communauté diplomatique, et a visité avec le UNCHR le camp de réfugiés syriens Za’atri.

La délégation poursuit sa visite jusqu’à mardi dans les Territoires palestiniens avec, à Ramallah, des réunions avec le Président palestinien, le Premier ministre, le ministre des Affaires étrangères, le ministre des Prisonniers, des membres du Conseil Législatif Palestinien, le négociateur en chef de l’Autorité palestinienne, la délégation palestinienne auprès de l’APCE, des ONG et des représentants diplomatiques. La délégation doit visiter aussi la colonie Beit Eil et le camp de réfugiés palestiniens Am’ari, ainsi que la vieille ville de Jérusalem et Bethléem.

Lors de ces visites, Pietro Marcenaro (Italie, SOC), rapporteur sur le Proche-Orient, et Tiny Kox (Pays-Bas, GUE), rapporteur sur l’évaluation du partenariat pour la démocratie avec le CNP, recueilleront des éléments pour la préparation de leurs rapports respectifs.

La sous-commission prévoit prochainement une visite similaire en Israël.

 

Situation au Proche-Orient : une sous-commission de l’APCE se rend en Jordanie et dans les Territoires palestiniens
Projet de programme

 

Adresse / Contact us webmaster.assembly@coe.int ...