13/09/2013
Président
"La démocratie nécessite une mobilisation constante"

À l’occasion de la Journée internationale de la démocratie, le président du Parlement européen, Martin Schulz, et le président de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, Jean-Claude Mignon, ont déclaré:

« Les Européens, à l’image des citoyens du monde entier, désirent vivre en démocratie, dans une démocratie pleine et entière. Ils veulent choisir leur gouvernement, exprimer librement leurs opinions, faire entendre leurs voix et être en mesure de façonner le contexte économique et politique au travers de l’exercice de leur citoyenneté. Ils demandent un Etat de droit et que la justice soit la même pour tous. Les citoyens veulent que leurs représentants élus leur rendent des comptes. Ils veulent pouvoir élire, ré-élire ou choisir de nouveaux hommes politiques au gré des élections.

La démocratie demande un engagement citoyen, des mécanismes et des institutions inclusives, transparentes et effectives, une confiance mutuelle, le sens de la responsabilité collective et le courage d’œuvrer pour le bien commun. La démocratie nécessite une vigilance quotidienne et une mobilisation constante.

Même en Europe, où la démocratie jouit d’une longue tradition, nous devons nous prémunir contre ceux qui, jouant de ressorts populistes ou extrémistes, mettent en danger la démocratie. En tant qu’hommes et femmes politiques, nous devons lutter pour que l’importance et la portée de la démocratie soit claire dans l’esprit de tous. Nous devons réussir à renverser la tentation de plus en plus prégnante de l’abstention.

2013 a été une année difficile pour la démocratie dans le monde. Il suffit de penser au sort du Printemps arabe suivi par des transitions heurtées, de grandes polarisations et des économies affectées. Ou encore au fait que, pour de nombreux citoyens dans le monde, de Minsk jusqu’à Pyongyang, la démocratie demeure une chimère.

Mais 2013 nous a également donné des raisons d’espérer, comme au Mali où des élections présidentielles se sont déroulées avec succès malgré les risques de désintégration du pays, ou encore en Birmanie/Myanmar où des pas tangibles vers la réconciliation et la démocratie ont été faits. L’Europe doit continuer de répercuter son appel global pour une plus grande démocratie, en soutenant ceux qui la demandent, se tenant aux côtés de ceux qui veulent se faire entendre, pour leur montrer que leur voix compte et que leur passion pour une meilleure démocratie prévaut. »

 

 

Adresse / Contact us webmaster.assembly@coe.int ...