REVISE 22.01.07

EMBARGO

DISCOURS DE BIENVENUE PRONONCÉ PAR

M. VAN DER LINDEN,

PRÉSIDENT DE L’ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE,

A L’ATTENTION DE LA PRESIDENTE DE L’ASSOCIATION MONDIALE DES AMIS DE L’ENFANCE (AMADE),

SON ALTESSE ROYALE LA PRINCESSE DE HANOVRE

(Strasbourg, mardi 23 janvier 2007)

Mes chers collègues,

Dans le cadre du très important débat relatif aux droits des enfants et à la lutte contre les violences dont ils sont victimes que nous allons tenir maintenant, j’ai l’honneur et le grand plaisir d’accueillir parmi nous son Altesse Royale la Princesse Caroline de Hanovre dont l’engagement et la détermination en matière de protection et de promotion des droits des enfants ne sont plus à démontrer.

Son Altesse Royale est Présidente de l’Association Mondiale des Amis de l’Enfance (AMADE), dont les actions sont aussi nombreuses qu’importantes, allant - entres autres - de la construction d’écoles et d’hôpitaux à la lutte contre la cécité nutritionnelle des enfants. La Présidente de l’Association Mondiale des Amis de l’Enfance (AMADE) a été nommée Ambassadrice de Bonne Volonté en 2003 par le Directeur Général de l’UNESCO, en reconnaissance de son engagement personnel en faveur de la protection de l’enfance et de la famille.

C’est donc un très grand honneur et une chance pour notre Assemblée de bénéficier aujourd’hui de la participation et de la contribution à nos débats d’une femme dont la détermination en faveur de la protection des droits des enfants est à la fois immense et exemplaire. Son expérience en la matière sera sans aucun doute tout particulièrement profitable à notre réflexion et à notre résolution d’action.

Permettez-moi de constater que l’engagement de la Présidente de l’Association Mondiale des Amis de l’Enfance (AMADE) a force de modèle pour tous et en particulier pour ses compatriotes, dont l’un d’entre eux se fait porteur du même combat avec beaucoup d’énergie devant notre Assemblée, et nous l’en remercions.

Notre Assemblée collabore étroitement avec la société civile dans le cadre d’un partenariat constructif avec près de quatre cents organisations non gouvernementales.

C’est pourquoi nous nous réjouissons de vous avoir parmi nous aujoud’hui.

Présidente de l’Association Mondiale des Amis de l’Enfance, veuillez accepter tous nos sincères remerciements pour votre présence ici aujourd’hui, au sein de notre Assemblée parlementaire.

Vous avez la parole, et toute notre attention.