M. VAN DER LINDEN,

PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE PARLEMENTAIRE,

LAUDATIO A L’ATTENTION

DU SÉNATEUR HONAIRE DANIEL HOEFFEL

(Vendredi, 5 octobre 2007)


Daniel Hoeffel est un des hommes politiques les plus connus de l’Alsace et un grand ami et supporter du Conseil de l’Europe et de l’Union européenne.

Entre 1977 et 2004, il a été membre du Sénat francais, avec plusieurs interruptions dues à ses charges ministérielles. De 2001 à 2004, il a occupé la haute fonction de premier Vice-Président du Sénat. Parmi les différentes commissions et délégations du Sénat dont Daniel Hoeffel a fait partie se trouve aussi la délégation pour l’Union européenne.

Dans ce contexte, il a rédigé un rapport sur une deuxième chambre européenne. Grâce au Sénateur Hoeffel il a été rappelé que déjà dans un passé très lointain, à savoir en 1953, on avait songé à faire de notre Assemblée le creuset d’un véritable Sénat européen. Cette idée mérite d’être gardée à l’esprit.

Les trois charges ministérielles étaient probablement le couronnement de la carrière du Sénateur Hoeffel. D’abord il était secrétaire d’Etat au Ministère de la santé et de la famille, puis Ministre des Transports, et, finalement, Ministre délégué à l’aménagement du territoire. Avec la loi sur l’aménagement du territoire qui est son oeuvre, Daniel Hoeffel a laissé un souvenir marquant.

Il s‘est largement engagé aux niveaux régional et communal ainsi que pour la coopération transfrontalière. Pendant presque vingt ans il a été Président du Conseil régional du Bas-Rhin. Il a également occupé le poste de Secrétaire Général de la Chambre patronale du Bas-Rhin.

Pendant plusieurs années il a été Vice-Président puis Président de l’Association des maires de France, puissante organisation d’élus. Ces postes lui ont permis de prolonger son engagement au service des collectivités locales.

Mais Daniel Hoeffel n’a pas seulement fait une importante carrière nationale et régionale, il s’est aussi beaucoup investi au niveau Européen.

Entre 1995 et 2001, il a été membre de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l‘Europe et notre collègue très apprécié. Pendant toute cette période il est resté fidèle à notre commission de l’environnement, de l’agriculture et des collectivités territoriales, dont il fut vice-président et rapporteur.

C’est lui qui a présenté en 2000 un rapport très intéressant sur le rôle du Conseil de l’Europe en matière de l’aménagement du territoire.

Par ailleurs, le Sénateur Hoeffel a beaucoup oeuvré en faveur d’un itinéraire culturel européen des cathédrales gothiques et des abbayes.

En 1999, quand la France a commémoré à Paris le 25e anniversaire de sa ratification de la Convention européenne des Droits de l’homme, Daniel Hoeffel était co-organisateur de l’événement.

Par ailleurs, en tant que Secrétaire Général de la délégation parlementaire française auprès du Conseil de l’Europe Daniel Hoeffel était notre interlocuteur privilégié pour des contacts avec les autorités françaises.

Même après avoir quitté ses fonctions gouvernentales et sénatoriales, il resté très attaché à la cause européenne. Entre autres il est actuellement président de la commission de l’Europe de l’Association des maires de France.

Finalement, Daniel Hoeffel est depuis 1965 un excellent Maire de Handschuheim un village charmant alsacien avec un rayonnement certain. Assez souvent il a offert dans «son» village une hospitalité très appréciée à des personnalités nationales et européennes.

Le Sénateur Hoeffel est à la fois un grand promoteur de la construction européenne et de la démocratie locale si chère au Conseil de l’Europe. En reconnaissance de cette œuvre, il reçoit aujourd’hui, à juste titre, le Prix pro Europa avec nos chaleureuses félicitations.