Retour à l'actualité

Mardi 27 avril 2010

Session de printemps : 26 - 30 avril 2010
Le Parlement marocain, premier candidat au statut de « partenaire pour la démocratie » auprès de l’APCE
[27/04/2010]  Le Parlement du Maroc est le premier parlement à avoir officiellement posé sa candidature au statut de « partenaire pour la démocratie ». Ce statut nouvellement créé par l’APCE, permet aux délégations parlementaires des pays de la rive sud de la Méditerranée, du Proche-Orient et de l’Asie centrale de participer aux travaux de l’Assemblée. En contrepartie, les parlements aspirant au statut de « partenaire pour la démocratie » doivent déclarer leur volonté d’adhérer aux valeurs du Conseil de l’Europe, s’engager à tenir des élections libres et équitables, travailler à l’abolition de la peine de mort et encourager la participation équilibrée des femmes et des hommes à la vie politique. (suite..)

Session de printemps : 26 - 30 avril 2010
Ianoukovitch : en mai 2011, l’Ukraine aura 'pleinement honoré' ses engagements auprès du CdE
[27/04/2010]  L’Ukraine aura pleinement honoré ses engagements auprès du Conseil de l'Europe avant de prendre la Présidence de l'Organisation en mai 2011, a assuré ce jour le Président Viktor Ianoukovitch dans son discours devant l'Assemblée parlementaire, première instance internationale à laquelle il s’adresse depuis son élection. Développer la démocratie en Ukraine est une « priorité indiscutable », a déclaré M. Ianoukovitch, qui a également promis de garantir la liberté des médias, de s’employer à éradiquer la corruption et de mener une réforme judiciaire. Son but est que l’Ukraine redevienne un partenaire solide et fiable, attaché aux valeurs européennes : « Je n'ai pas été élu Président pour rêver, mais pour agir – et c’est ce que je ferai », a-t-il ajouté. 

Session de printemps : 26 - 30 avril 2010
La richesse seule est insuffisante pour mesurer le bien-être, selon des parlementaires
[27/04/2010]  Il convient d’élaborer des indicateurs plus larges du bien-être qui tiennent compte par exemple des niveaux de revenu et d’emploi, de l’état de l’environnement, de la santé et de l’éducation et du degré de développement des valeurs démocratiques en plus des indicateurs habituels purement économiques comme le produit intérieur brut (PIB), a déclaré aujourd’hui l’APCE. Suite à un débat sur le rapport de Konstantinos Vrettos (Grèce, SOC), l’Assemblée a estimé que le PIB, norme purement comptable, est insuffisant pour mesurer le bien-être et qu’il est grand temps de rééquilibrer croissance économique, harmonie sociale et protection de l’environnement pour placer la qualité de la vie au premier plan.  

Session de printemps : 26 - 30 avril 2010
Les répercussions sociales de la crise économique
[27/04/2010]  Lors du premier de quatre débats sur les conséquences de la crise économique, l’APCE a lancé un appel pour la mise en pratique des valeurs du Conseil de l’Europe au moyen d’une série de recommandations aux Etats membres concernant de nouvelles mesures de politique économique et sociale. Dans la résolution adoptée sur la base des propositions du rapporteur Maria de Belem Roseira (Portugal, SOC), l’APCE observe que les pays disposant des systèmes de protection sociale et de santé les plus solides sont bien mieux armés, notamment sur le plan économique, pour relever les défis de la crise actuelle. (suite..)

Session de printemps : 26 - 30 avril 2010
Les migrants sont parmi les plus durement frappés par la crise
[27/04/2010]  Les migrants sont parmi les plus durement frappés par la crise, que l’on considère les pertes d’emploi ou leur acceptation et leur intégration sociales, dans un contexte de xénophobie croissante. Leur protection est donc un souci primordial. L’Assemblée a recommandé aujourd’hui aux gouvernements européens d’appliquer intégralement les conventions pertinentes du Conseil de l’Europe et d’améliorer les mesures de promotion des droits fondamentaux des migrants et de sensibilisation à leur contribution positive à la société.  (suite..)

Session de printemps : 26 - 30 avril 2010
APCE : 'La crise financière a été provoquée par les hommes'
[27/04/2010]  La crise financière qui a déclenché la crise économique a, littéralement, « été provoquée par les hommes », a souligné aujourd’hui l’APCE lors d’un débat sur les femmes et la crise. Et cette crise, a-t-elle ajouté, aurait pu être évitée s'il y avait eu « davantage de femmes dans les postes de prise de décision ». Pour éviter que l’histoire ne se répète, et en suivant les propositions de la rapporteuse Nursuna Memecan (Turquie, ADLE), les parlementaires ont demandé des mesures pour assurer l'équilibre entre les femmes et les hommes dans les conseils d'administration et dans les postes élevés de direction et de prise de décision.  (suite..)

Session de printemps : 26 - 30 avril 2010
Investir dans la cohésion familiale, facteur de développement en temps de crise
[27/04/2010]  La crise économique actuelle a sans aucun doute créé un environnement social généralement défavorable pour la plupart des familles en Europe. Suivant les propositions du rapporteur, Luca Volontè (Italie, PPE/DC), les parlementaires ont appelé les Etats membres du Conseil de l’Europe à faire de la politique familiale une priorité essentielle associant les revenus, les services de garde d’enfants, l’égalité des sexes, l’éducation, les services culturels et sociaux, la solidarité intergénérationnelle, l’emploi, la mise à disposition d’infrastructures et l’urbanisme. (suite..)

Session de printemps : 26 - 30 avril 2010
Règlement des conflits : les femmes doivent être présentes à la table des négociations, selon l’APCE
[27/04/2010]  Dans une résolution adoptée aujourd’hui, l’Assemblée invite les Etats membres du Conseil de l’Europe à « reconnaître que les femmes doivent être pleinement associées au processus de prévention et résolution des conflits et de gestion des crises ». Les parlementaires estiment en effet que, dans les zones de conflits non résolus en Europe tout comme dans d'autres zones de conflits ou de post-conflits dans le monde, les femmes sont trop souvent ignorées dans les processus de négociation de la paix.  (suite..)

Session de printemps : 26 - 30 avril 2010
Thorbjørn Jagland : cohérence, cohésion et consolidation – tels sont les objectifs de la réforme
[27/04/2010]  La réforme du Conseil de l’Europe rendra ce dernier « plus pertinent et plus influent sur le plan politique », a déclaré le Secrétaire Général, Thorbjørn Jagland. L’Organisation se concentrera « sur ce qu’elle sait faire le mieux, dans les domaines où elle peut avoir un réel impact », a-t-il indiqué à l’Assemblée parlementaire le 27 avril. Le Secrétaire Général a exhorté tous les secteurs de l’Organisation à renforcer leur coordination et leur coopération, une démarche qu’il juge vitale pour éviter l’apparition de nouveaux clivages en Europe.  (suite..)

Session de printemps : 26 - 30 avril 2010
L’APCE élit Ganna Yudkivska juge à la Cour au titre de l’Ukraine
[27/04/2010]  L’Assemblée a élu aujourd’hui Ganna Yudkivska juge à la Cour européenne des droits de l’homme au titre de l’Ukraine. Mme Yudkivska, ayant obtenu une majorité absolue des suffrages exprimés, est élue juge à la Cour européenne des Droits de l’homme ; son mandat de sis ans commence le jour de la prise de fonction et, en tout état de cause, pas plus tard que trois mois à compter du 27 avril 2010. (suite..)

Session de printemps : 26 - 30 avril 2010
Micheline Calmy-Rey : « Une revitalisation de notre Organisation est en cours »
 

Session de printemps : 26 - 30 avril 2010
Le Président de l’APCE plaide pour un dialogue franc avec la Russie, le soutien aux réformes en Ukraine et une présence accrue au Bélarus
 

Questions économiques et du développement
L’APCE préconise un Code européen de bonne conduite à l’intention des lobbyistes
 

Bureau
Albanie : le Bureau de l’APCE demande la reprise du dialogue politique au Parlement