Revenu de citoyenneté : assurer un niveau de vie décent pour tous

L’APCE considère que l’instauration d’un revenu de citoyenneté, ou revenu de base, défini comme « universel, individuel, inconditionnel et suffisant pour pouvoir vivre dans la dignité », permettrait de remédier à la pauvreté et garantir l’égalité des chances de tous, plus efficacement que l’ensemble de prestations, services et programmes sociaux actuels.

La résolution adoptée aujourd’hui, sur la base du rapport de Nunzia Catalfo (Italie, NI), souligne que ce revenu de citoyenneté viendrait s’ajouter aux revenus obtenus par ceux qui sont employés dans des formes de travail non conventionnelles et de travail partagé, ceux qui sont en sous-emploi ou qui effectuent un travail non rémunéré.

Toutefois, en raison des difficultés pratiques liées à un changement aussi radical dans la politique sociale, l’Assemblée estime qu’un débat approfondi doit avoir lieu dans chaque pays pour déterminer les modalités de ce revenu de base, et les moyens de le financer. Le texte adopté propose une série de recommandations aux Etats membres, les invitant notamment à examiner les initiatives passées et présentes qui ont été prises pour tester sur le terrain différentes formules de revenu de base au niveau local, régional ou national.