Les prisons secrètes de la CIA réduiront à long terme notre sécurité, selon le Président de l’APCE

Réagissant à la reconnaissance hier par le Président Bush de l’existence de prisons secrètes de la CIA, René van der Linden, Président de l’APCE, a déclaré aujourd’hui que de telles méthodes réduiront à long terme la sécurité de nos citoyens au lieu de l’accroître. « Kidnapper des gens et les torturer en secret – quelque tentant que l’avantage puisse en paraître à court terme –, c’est là le fait de criminels, non d’un gouvernement démocratique. À longue échéance, de telles pratiques ne font que multiplier les terroristes et miner les valeurs en faveur desquelles nous combattons. L’Europe n’aura aucune part à un système aussi dégradant. » Cette reconnaissance a justifié davantage encore l’enquête exhaustive effectuée par le Conseil de l'Europe et son rapporteur, Dick Marty, selon le Président.