L'Europe devrait rejeter le principe de la guerre preventive unilatérale

Le multilatéralisme et le principe d’une réponse collective face aux menaces mondiales sont les seules façons de faire face à la complexité des défis d’aujourd’hui, y compris aux menaces telles que le terrorisme ou la prolifération des armes de destruction massive, a estimé l’Assemblée. Les États membres du Conseil de l’Europe, ont dit les parlementaires, devraient rejeter le principe de la guerre préventive unilatérale, en tirant les leçons de son application désastreuse dans un passé récent. Cependant, ils devraient également appuyer la réforme urgente du Conseil de sécurité afin de rétablir son rôle initial, à savoir prendre des décisions rapides et efficaces faces aux menaces internationales.