L'Assemblée demande plus de moyens pour le Commissaire aux Droits de l’Homme

Depuis sa création, l’institution du Commissaire aux Droits de l’Homme a vécu une évolution dynamique et engagée et aujourd’hui des grandes attentes pèsent sur l’institution. L’Assemblée a demandé que les moyens humains et financiers soient mis à la disposition du Commissaire afin qu’il puisse répondre à ces attentes, tout en rappellant que l’indépendance de cette institution en fait la force. 

 

Les parlementaires ont encouragé et soutenu le Commissaire afin qu’il continue de développer ses activités dans des domaines où il est clair qu’il peut jouer un rôle avec une grande valeur ajoutée. Le Commissaire doit également continuer de rechercher des synergies avec les autres instances du Conseil de l’Europe afin d’éviter de dupliquer des travaux similaires déjà menés par les ‘47’, ont-ils dit.