Vols secrets de la CIA et détentions secrètes : la dynamique de la vérité en marche

Déclaration de Dick Marty

 

Dick Marty (Suisse, ADLE), auteur de deux rapports de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) sur les vols secrets de la CIA et les prisons secrètes en Europe en 2006 et 2007, se félicite de la révélation de la vérité sur l’usage par la CIA de la base britannique de Diego Garcia.

 

« Encore des démentis qui se sont révélés faux. D’autres aveux viendront confirmer les faits établis par le Conseil de l’Europe. La dynamique de la vérité est en marche. J’en appelle aux parlements et aux organes judiciaires des pays nommés dans les résolutions de l’Assemblée parlementaire de redoubler leurs efforts visant à mettre toute la vérité sur la table. Je déplore l’absence de volonté du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe de s’associer à cette recherche de la vérité, nécessaire pour que de tels abus ne se répètent plus jamais en Europe ! » a déclaré Dick Marty.

 

Dans son rapport du 11 juin 2007, Dick Marty avait indiqué avoir reçu « des informations suffisamment sérieuses pour exiger des enquêtes supplémentaires », sans être « en mesure de procéder à des conclusions définitives dans ce rapport ». Il avait noté que « le gouvernement du Royaume Uni s’est empressé d’accepter les ‘assurances’ contraires de la part des autorités américaines, sans avoir jamais procédé lui-même à des vérifications indépendantes et transparentes, ou sans rendre compte au public de manière suffisamment approfondie. » (paragraphe 70 du rapport « Détentions secrètes et transferts illégaux de détenus impliquant des Etats membres du Conseil de l’Europe : second rapport »)