L’APCE préconise un Code européen de bonne conduite à l’intention des lobbyistes

A l’issue d’un débat parlementaire sur le lobbying, l’APCE a recommandé au Comité des Ministres du Conseil de l’Europe d’élaborer un Code européen de bonne conduite en la matière, fondé notamment sur une définition très claire des activités de lobbying, un renforcement de la transparence, et l’établissement de normes applicables aux responsables politiques, aux fonctionnaires, aux membres des groupes de pression et aux entreprises.

Les parlementaires estiment qu’un lobbying non réglementé et occulte peut miner les principes démocratiques et de bonne gouvernance. Suivant les propositions de José Mendes Bota (Portugal, PPE/DC), rapporteur de la Commission des questions économiques et du développement, l’Assemblée considère qu’un Code européen de bonne conduite à l’intention des lobbyistes est susceptible de renforcer la transparence, responsabiliser davantage les acteurs politiques et économiques, et restaurer la confiance des citoyens dans le fonctionnement démocratique des pouvoirs publics.