Abdullah Gül : l’Europe est le berceau de la démocratie, de l'État de droit et du respect des droits de l'homme

Dans une allocution devant l'Assemblée parlementaire, le Président turc Abdullah Gül a déclaré que, tout en essayant de sortir d'une grave crise économique qui fait naître un climat de profond pessimisme, l'Europe ne devrait pas oublier qu'elle est aussi le berceau d’idées comme la démocratie, l'État de droit et le respect des droits de l'homme.

''L'Europe représente un mode de vie fondé sur des valeurs et des normes communes de portée universelle'', a-t-il indiqué, mettant en garde contre la menace de manifestations croissantes d'intolérance et de discrimination, qui affaiblissent les liens sociaux et creusent des fossés entre les différentes communautés culturelles, ethniques et religieuses. Le racisme et la xénophobie représentent une cause majeure d'inquiétude liée à la crise économique actuelle, a-t-il poursuivi, en soulignant que ''le Conseil de l'Europe a beaucoup œuvré - et continue de le faire - pour promouvoir la coexistence pacifique et le respect mutuel entre les peuples de différentes origines, cultures et confessions vivant en Europe''.