Le Président de l’APCE appelle l’Europe à soutenir l'évacuation humanitaire face à l’exode massif de personnes fuyant la Libye

Strasbourg, 02.03.2011 – Le Président de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), Mevlüt Çavusoglu, s’est déclaré profondément préoccupé par le sort des réfugiés et des autres étrangers qui fuient ou tentent actuellement de fuir la Libye.

« Les rapports qui nous parviennent du HCR sont dramatiques. La situation humanitaire empire d’heure en heure. Alors que plus de 110.000 personnes ont déjà fui la Libye, ce sont actuellement plus de 1.000 personnes à l’heure qui franchissent la frontière entre la Libye et la Tunisie », a déclaré le Président.

« Les réfugiés et les migrants sont pris au piège des conflits » a-t-il déclaré. « En Libye, 8.000 personnes sont reconnues comme réfugiées par le HCR ; elles sont particulièrement vulnérables », a-t-il ajouté.

« Jusqu’à présent, les pays européens sont parvenus à aider leurs propres ressortissants qui cherchaient à fuir la zone de conflit. Il est maintenant temps que l'Europe renforce son assistance aux personnes en détresse originaires d'autres régions.

Aujourd’hui, le HCR et l’OIM ont lancé un appel conjoint aux gouvernements du monde entier pour qu’ils apportent leur soutien à l’évacuation humanitaire d’urgence en cours.

Je me joins à leur appel et le demande à mon tour : l’aide immédiate de la communauté internationale tout entière est indispensable et l’Europe doit être la première à répondre à cette crise », a-t-il conclu.