Jean Huss : 'Les indications de l’OMS confirment le danger potentiel des champs électromagnétiques'

Strasbourg, 01.06.2011 – « Je me réjouis de l’annonce faite hier par le Centre International de recherche sur le cancer (CIRC) de l’OMS, qui estime que l'usage des téléphones portables devait être considéré comme peut-être cancérogène pour l'homme », a déclaré aujourd’hui Jean Huss (Luxembourg, SOC), auteur du rapport sur le danger potentiel des champs électromagnétiques et leur effet sur l’environnement, sur la base duquel une résolution de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) a été adoptée vendredi dernier.

« Les indications de l’OMS confirment les éléments contenus dans mon rapport », a ajouté M. Huss. « J’insiste sur la nécessité de renforcer la protection des enfants et de mettre en place une prévention active de ce risque. Des campagnes de sensibilisation des enseignants et des parents doivent être rapidement mises en œuvre, afin de les mettre en garde contre une utilisation précoce et prolongée des téléphones portables chez les jeunes », a conclu M. Huss.