Enquête de l’APCE sur les responsabilités dans la perte de vies humaines en Méditerranée : visite en Italie

Strasbourg, 02.09.2011 - Tineke Strik (Pays-Bas, SOC), rapporteuse de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) chargée d’enquêter sur les responsabilités dans la perte de vies humaines en Méditerranée, notamment de « boat people » fuyant la Lybie, effectuera une visite d’information à Rome les 6 et 7 septembre 2011.

 

Des rencontres sont prévues avec des personnes ayant survécu à un naufrage, des officiers d’unités des garde-côtes italiens, des représentants d’ONG opérant sur le terrain ainsi que du Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés.

Lors de sa visite, la rapporteuse se penchera notamment sur la façon dont ces bateaux sont – ou ne sont pas – interceptés par les différentes unités nationales de garde-côtes, ou par des navires militaires sous commandement de l’OTAN ou sous commandement national.

Suite à des informations affirmant que des migrants et des réfugiés auraient péri après que leurs appels de détresse eurent été ignorés, la Commission des migrations, des réfugiés et de la population de l’APCE a chargé en juin dernier Mme Strik d’enquêter sur la question.