"La Norvège est un partenaire fort et solide", affirme le Président de l'APCE

Au terme d'une visite officielle de trois jours, le Président de l'APCE s'est félicité du soutien permanent de la Norvège aux travaux de l'Assemblée et du Conseil de l'Europe. "Nous avons dans votre pays un partenaire fort et solide", a déclaré Mevlut Cavusoglu.

"Notre Assemblée appprécie énormément le soutien que Oslo accorde aux activités dans le domaine du dialogue interculturel et interreligieux», a ajouté M. Cavusoglu, tout en saluant la contribution importante de la Norvège au programmes de coopération de l'organisation à la fois en termes de ressources financières et d'expertise.

Le Président de l'APCE a souligné que le parlement norvégien pourrait utiliser les rapports et résolutions de l'APCE dans le processus en cours d'examen du livre blanc du gouvernement sur l'Europe du Sud Est. «Le soutien de la Norvège dans la région est essentielle, surtout dans les pays présentant des situations difficiles sur les plans institutionnel et politique", a-t-il dit.

M. Cavusoglu a exprimé son soutien à la coopération et aux programmes joints dans les pays voisins, afin de leur offrir l'expertise nécessaire pour le renforcer les institutions démocratiques, la primauté du droit et les les droits de l'homme.

Se référant aux négociations en cours avec l'Union européenne sur l'adhésion de l'UE à la Cour européenne des Droits de l'Homme, M. Cavusoglu défini comme soutien de la Norvège comme «essentielle».

Durant sa visite, M. Cavusoglu a eu une audience avec Son Altesse Royale le Prince héritier Haakon, et a rencontré le Président du Storting, des représentants des groupes politiques ainsi que la Secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères. Il a tenu à un échange de vues avec les membres de la Comission des affaires étrangères et de la défense du Storting et avec la délégation norvégienne auprès de l'APCE.

Le Président de l'APCE, qui a ensuite rencontré le Président de la Cour suprême et  le Directeur de l'Institut Nobel, a prononcé un discours à l'Institut des droits de l'homme.

A la fin de sa visite, le Président a déposé des fleurs à la cathédrale d'Oslo, en mémoire des victimes des attentats de juillet dans la capitale et sur l'île d'Utøya.