« Vies perdues en Méditerranée : qui est responsable ? » - présentation à Bruxelles du projet de rapport

Strasbourg, 26.03.2012 – Tineke Strik (Pays-Bas, SOC), rapporteur de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) sur le thème « Vies perdues en Méditerranée : qui est responsable ? », présentera son projet de rapport lors d’une conférence de presse à Bruxelles, le jeudi 29 mars 2012.

Le rapport est le fruit d’une enquête de neuf mois lancée à la demande de 34 membres de l’Assemblée à la suite d’un tragique accident survenu en mars 2011, au cours duquel 63 personnes tentant de fuir le conflit en Libye auraient péri en mer, après que leurs appels de détresse eurent été ignorés, notamment par des forces armées opérant dans le secteur.

En amont de sa présentation, Mme Strik a déclaré : « Depuis le début de 2011, on sait qu’au moins 1500 personnes ont perdu la vie en Méditerranée alors qu’elles tentaient de gagner le territoire européen - sachant que cette mer est l’une des plus fréquentées et des mieux surveillées au monde. Mon enquête s’est concentrée sur un accident particulièrement tragique au cours duquel 63 personnes ont trouvé la mort, visant à établir qui est responsable de ces décès. J’ai été profondément choquée par ce que j’ai appris ».

Au cours de l’enquête, Tineke Strik a mené des entretiens approfondis avec des survivants, avec les autorités italiennes et maltaises chargées des recherches et des secours en mer, ainsi qu’avec des responsables de l’OTAN et de l’Union européenne. Elle a également adressé des questions écrites précises à plusieurs gouvernements, y compris ceux dont des bâtiments équipés d’aéronefs se trouvaient dans le secteur au moment du drame. Elle a en outre obtenu une reconstitution du trajet des victimes établie par des océanographes spécialisés.

Le même jour, Mme Strik présentera son rapport à la Commission des migrations, des réfugiés et des personnes déplacées de l’APCE, lors d’une réunion à huis clos. Si le rapport est approuvé par la commission, il sera transmis à l’Assemblée parlementaire, qui compte 318 membres, pour un examen en plénière qui aura probablement lieu le jeudi 24 avril, lors de la session de printemps à Strasbourg.

Proposition de résolution
Déclaration du Président de l’APCE, en mai 2011
Dossier web : Boat people d’Europe
Enregistrement vidéo de la conférence de presse (lorsqu’il sera disponible)

* * *
Note aux rédactions

Conférence de presse

La conférence de presse aura lieu le jeudi 29 mars à 14 heures au Bureau du Conseil de l’Europe à Bruxelles (Avenue des Nerviens 85 / Nerviërslaan 85, B-1040 Brussels), en présence de représentants de la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH) et de Human Rights Watch. Un enregistrement vidéo de la conférence de presse sera mis à disposition dès que possible, par le lien ci-dessus et sur le site Web de l’APCE.

Publication du rapport

Si le rapport est approuvé par la commission, il sera publié en version intégrale sur le site web de l’Assemblée vers 14 heures (heure d’Europe centrale).

Contacts

Angus Macdonald, Division de la communication de l’APCE, portable : +33 (0)6 30 49 68 20
Andrew Cutting, Bureau du Conseil de l’Europe à Bruxelles, portable : +32 (0)485 21 72 02