Pour l’Assemblée, la Tunisie ‘se trouve bien engagée sur le chemin des réformes’

Strasbourg, 28.06.2012 – Malgré des défis, la Tunisie « se trouve bien engagée sur le chemin des réformes », a déclaré l’Assemblée aujourd’hui, à l’issue d’un débat avec la participation de Mustapha Ben Jaafar, Président de l’Assemblée constituante tunisienne.

Dans une résolution adoptée sur la base d’un rapport d’Anne Brasseur (Luxembourg, ADLE), l’APCE a encouragé toutes les forces politiques et civiles du pays à « continuer à contribuer positivement à la transition démocratique en veillant à préserver la stabilité politique ».

Les parlementaires ont salué la Tunisie pour l’élection libre et bien organisée de son Assemblée nationale constituante –– une première démocratique parmi les peuples du Printemps arabe – et espèrent que la future Constitution répondra aux attentes des Tunisiens et consacrera les valeurs universelles des droits de l’homme, de la démocratie et de l’Etat de droit.

L’Assemblée s’est engagée à continuer d’offrir son assistance pratique aux Tunisiens, a encouragé l’Assemblée nationale constituante à demander le statut de partenaire pour la démocratie, et a décidé de continuer à suivre attentivement les développements dans le pays.