Le Président de l’APCE exprime son inquiétude au sujet de la détérioration sérieuse des relations entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, suite à la décision de gracier Ramil Safarov

« Je me joins à la condamnation internationale de cette ‘glorification’ du crime terrible que M. Safarov a commis et pour lequel il a été condamné par un tribunal d’un Etat membre du Conseil de l’Europe », a déclaré aujourd’hui Jean-Claude Mignon, le Président de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE). « Sa libération est inacceptable, et je suis extrêmement déçu par l’utilisation abusive d’un instrument juridique du Conseil de l’Europe dans cette affaire ».

« Cette libération scandaleuse a des conséquences très négatives sur les relations, déjà très tendues, entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan et risque de déstabiliser davantage la situation dans la région. J’appelle donc les autorités azerbaïdjanaises à reconsidérer leur position en conformité avec les standards et l’esprit du Conseil de l’Europe », a conclu M. Mignon.