Conflit israélo-palestinien : l’APCE en faveur d’une solution instaurant deux Etats « démocratiques et pluralistes »

Strasbourg, 25.06.2013 – A l’issue d’un débat sur la situation au Proche-Orient et le conflit israélo-palestinien, l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) a exprimé aujourd’hui son soutien à une solution à deux Etats « démocratiques et pluralistes ». En effet, parallèlement aux questions de statut, l’Assemblée considère que « les aspects relatifs aux normes devraient également être examinés pour garantir en définitive à tous, Arabes et Juifs, citoyens israéliens et palestiniens, le respect des droits de l’homme, de la démocratie et de l’Etat de droit ».

Dans une résolution adoptée sur la base du rapport de Pietro Marcenaro (Italie, SOC), l’APCE a appelé les autorités israéliennes à assurer les mêmes droits individuels à tous les citoyens israéliens, y compris aux membres de la minorité arabe, et à mettre fin aux arrestations arbitraires et aux détentions administratives de Palestiniens. Elle appelle également Israël à libérer les membres du Conseil législatif palestinien et autres prisonniers détenus – sous réserve qu’ils ne soient pas condamnés pour actes terroristes – à cesser la construction de nouvelles colonies et l’extension de celles existantes, à arrêter la construction du « mur de séparation » en échange de garanties de sécurité, et à lever le blocus de Gaza.

En même temps, l’Assemblée a appelé l’ensemble des forces palestiniennes à conclure la réconciliation entre le Fatah et le Hamas, à organiser des élections présidentielle et législatives, et à s’abstenir de toute violence à l’égard des citoyens israéliens.

Les parlementaires ont par ailleurs exprimé leur préoccupation concernant les violations des droits de l’homme dans la bande de Gaza contrôlée par le Hamas – notamment les exécutions faisant suite à des procès non équitables – et ont exhorté le Hamas à traduire leurs auteurs en justice, tout en adoptant un moratoire immédiat sur les exécutions. Enfin, l’Assemblée a appelé le Hamas à reconnaître à l’Etat d’Israël le droit d’exister, à approuver le plan de paix arabe et à cesser les tirs de roquettes et tous types d’attaques contre Israël.

L’APCE continuera à promouvoir le dialogue entre les représentants de la Knesset et du Conseil national palestinien, en particulier dans le cadre de sa Sous-commission sur le Proche-Orient.