Mettre fin à la construction de clôtures frontalières en Abkhazie et en Ossétie du Sud

Strasbourg, 23.09.2013 – Les co-rapporteurs de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) pour la Géorgie, Michael Aasstrup Jensen (Danemark, SOC) et Boriss Cilevics (Lettonie, SOC), ont exprimé leur préoccupation concernant la reprise de l’installation de clôtures et d’autres obstacles physiques, de la part des gardes-frontières russes, le long des limites territoriales avec l’Ossétie du Sud et l’Abkhazie.

A cet égard, ils s’inquiètent en particulier du fait qu’en plusieurs endroits ces obstacles empiètent considérablement sur le territoire administré par Tbilissi, ce qui a pour effet de déplacer les « frontières » de fait.

« Ces clôtures et ces obstacles constituent une violation de l’accord de cessez-le-feu et ont un effet négatif sur les sources de revenus des personnes qui vivent à proximité, qu’elles résident d’un côté ou de l’autre. Nous appelons par conséquent la Russie et les autorités de fait d’Ossétie du Sud et d’Abkhazie à mettre fin à ces travaux et à permettre la libre circulation des civils de part et d’autre des limites territoriales administratives », ont déclaré les co-rapporteurs.