Chypre se mobilise contre les abus sexuels dont sont victimes les enfants

Un projet pilote visant à renforcer les politiques nationales destinées à faire cesser la violence sexuelle envers les enfants, ainsi qu’un clip vidéo dont le but est de briser le silence qui entoure les abus sexuels commis sur des enfants, seront présentés au cours d’une série de manifestations qui se dérouleront à Nicosie (Chypre) du 11 au 14 octobre dans le cadre de la Campagne UN sur CINQ du Conseil de l’Europe*.

Selon Stella Kyriakides (Chypre, PPE/DC), Rapporteure générale sur les enfants auprès de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), les données disponibles laissent à penser qu’environ un enfant sur cinq est victime de l’une ou l’autre forme de violence sexuelle, commise la plupart du temps par quelqu’un que l’enfant connaît et en qui il a confiance. « Afin de pouvoir évaluer la situation à Chypre, il nous faut passer en revue les méthodes, modalités et structures utilisées pour recueillir des données sur les abus sexuels perpétrés sur des enfants. Sans données précises, nous ne sommes pas assurés que les recommandations générales appelant à des réformes législatives et institutionnelles porteront leurs fruits. Cette phase d’analyse fait partie de notre projet pilote et est co-financée par la Fondation Leventis », a souligné Mme Kyriakides.

« Le projet pilote doit être mené à bien d’ici avril 2016 et j’espère que mon pays sera alors en mesure de ratifier et mettre en œuvre la Convention de Lanzarote – un instrument juridiquement contraignant élaboré par le Conseil de l’Europe, qui renferme toutes les mesures nécessaires pour prévenir la violence sexuelle, protéger les enfants et poursuivre les auteurs de ces agressions », a conclu la rapporteure.

A la cérémonie de lancement du projet pilote participeront tous ceux qui y ont été associés, à savoir Stella Kyriakides, Anastasios Paul Leventis (Président de la Fondation Leventis), l’Université de Chypre, le Centre d’études de la CNUDE Hope for Children, le bureau de la Commissaire aux droits des enfants, la Ville de Nicosie, l’UNESCO et le Comité consultatif indépendant pour la prévention de la violence au sein de la famille, ainsi que des membres du Gouvernement, du Parlement et des ambassadeurs des Etats membres du Conseil de l’Europe.

***

Vendredi 11 octobre 2013, 10h00-11h00 (Musée municipal Leventis, Nicosie): conférence de presse et présentation du clip vidéo

Samedi 12 octobre 2013, 16h00-19h00 (Rue Ledra – voie piétonne, Nicosie): animation de rue (organisée par l’Equipe de jeunes conseillers du Commissaire, avec le soutien du Commissariat aux droits de l’enfant et des partenaires du projet)

Lundi 14 octobre 2013, 19h00-21h00 (Musée municipal Leventis, Nicosie): lancement du projet pilote (cérémonie ouverte à la presse).



*La Campagne revêt trois dimensions – intergouvernementale, parlementaire et locale/régionale. La dimension parlementaire s’appuie sur un réseau dynamique de 53 parlementaires de référence, qui sont autant de relais de la Campagne dans les parlements nationaux. Mme Stella Kyriakides est la parlementaire de référence pour Chypre.