La conservation du patrimoine, un élément-clé pour le développement socio-économique

Strasbourg, 07.03.2014 – La Commission permanente, réunie aujourd’hui à Paris, a proposé une série de mesures aux Etats membres pour préserver le patrimoine menacé en Europe. La résolution adoptée, sur la base du rapport de Vesna Marjanovic (Serbie, SOC), souligne que la sauvegarde du patrimoine nécessite de mettre en place des stratégies transversales à long terme et des politiques cohérentes qui devraient tenir compte non seulement des coûts des projets de conservation, mais aussi de leur contribution significative au développement économique et social. Les Etats devraient ratifier et mettre en œuvre la Convention de Faro, traité du Conseil de l'Europe qui définit des principes et des lignes directrices dans ce domaine.

Les parlementaires recommandent aussi d’effectuer des enquêtes nationales pour recenser le patrimoine menacé et établir les priorités d'action, et de créer des incitations financières pour les projets de conservation et de restauration, par exemple des réductions d’impôts, des prêts à des conditions avantageuses et d’autres mesures incitatives.