L’Europe à la traîne dans ses mesures de réinstallation des réfugiés

L’Europe se laisse distancer dans les efforts qu’elle déploie pour réinstaller les réfugiés – 20 Etats membres du Conseil de l'Europe ne réinstallent que 5 500 personnes en 2013 – et devrait faire bien davantage, selon la Commission des migrations de l’APCE.

Approuvant un rapport d’Eric Voruz (Suisse, SOC), la commission a déclaré que la réinstallation dépend certes entièrement de la participation volontaire des pays d’accueil et certains efforts louables ont certes été faits, il est cependant temps d’accroître les programmes de réinstallation, de relocalisation et d’admission pour motif humanitaire.

Il faut que les Etats membres et non membres de l’Union européenne travaillent ensemble sur la question, a estimé la commission.