Azerbaïdjan: inquiétude suite à l'annonce d'emprisonnement de deux membres de l'opposition

Pedro Agramunt (Espagne, PPE/DC) et Joseph Debono Grech (Malte, SOC), co-rapporteurs de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) pour le suivi de l’Azerbaïdjan, se sont déclarés très préoccupés à la suite de l’annonce par le tribunal de la condamnation à sept ans d’emprisonnement de deux représentants politiques de l’opposition accusées d’avoir incité à manifester à Ismayili : le chef de file de l'Alternative républicaine, Ilgar Mammadov, qui est aussi directeur de l'Institut d'études politiques du Conseil de l'Europe à Bakou, et le numéro deux du parti Musavat, Tofiq Yagubli.

« Les accusations et les verdicts soulèvent des doutes fondés, compte tenu notamment des irrégularités qui auraient entaché la procédure judiciaire, selon des observateurs nationaux et internationaux », ont estimé les co-rapporteurs.

« Nous exhortons les autorités azerbaïdjanaises compétentes à revoir la décision du tribunal, en utilisant tous les instruments juridiques disponibles. Dans la perspective de la présidence azerbaïdjanaise du Comité des Ministres du Conseil de l'Europe, il est essentiel d’éliminer toute préoccupation concernant une justice subordonnée à des considérations politiques », ont-ils souligné.

« Nous suivrons de près cette affaire et d’autres affaires similaires, y compris lors de notre visite à Bakou. Celle-ci devrait avoir lieu avant que l’Azerbaïdjan ne prenne la présidence du Comité des Ministres du Conseil de l'Europe », les co-rapporteurs ont conclu.