Demande d'enquête sur l’agression d'un ancien ambassadeur géorgien auprès du Conseil de l'Europe

Michael Aastrup Jensen (Danemark, ADLE) et Boriss Cilevics (Lettonie, SOC), corapporteurs de l’Assemblée parlementaire (APCE) du Conseil de l'Europe sur le respect, par la Géorgie, de ses obligations et engagements, ont appelé aujourd’hui les autorités géorgiennes à mener une enquête approfondie et transparente sur les agressions dont ont été victimes deux membres dirigeants du Mouvement National Uni (MNU), Nugzar Tsiklauri et Zurab Tchiaberashvili (ancien ambassadeur géorgien auprès du Conseil de l'Europe), compte tenu notamment des allégations du MNU selon lesquelles ces agressions auraient un mobile politique.

« Notamment en période électorale, de telles agressions et allégations sont préoccupantes et doivent faire l’objet d’une enquête impartiale dûment menée, ne serait-ce que pour récuser les allégations d’éventuel mobile politique qui pourraient avoir un effet paralysant sur les militants de l’opposition », ont souligné les corapporteurs.

Ils ont l’intention de présenter leur prochain rapport sur le fonctionnement des institutions démocratiques en Géorgie lors de la session d’automne de l’APCE, à Strasbourg (29 septembre-3 octobre).