Journée de lutte contre le racisme : éduquer pour mieux combattre les préjugés

« Il est urgent que les Etats européens prennent des mesures concrètes pour lutter contre toutes formes de racisme et fassent preuve de vigilance face à la montée inquiétante du racisme et de la haine au sein de nos sociétés » a déclaré Anne Brasseur, Présidente de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), à la veille de la journée internationale de lutte contre le racisme.

« L’éducation a un rôle primordial à jouer dans la lutte contre les préjugés. En cette journée consacrée à la préservation de la mémoire des tragédies humaines du passé, je voudrais souligner que l’étude des racines du racisme et de la discrimination raciale doit permettre de lutter contre leurs manifestations actuelles. Partout dans le monde des actions de sensibilisation et des mouvements citoyens ont réussi à faire reculer le racisme et les discriminations. Je suis convaincue que la diversité enrichit nos civilisations et doit contribuer au rapprochement des sociétés. »

« Par son soutien à la campagne de jeunesse du Conseil de l’Europe contre le discours de haine et la création de l’Alliance parlementaire contre la haine, l’Assemblée parlementaire entend montrer sa détermination à lutter contre le racisme, l’intolérance et le discours de haine en encourageant ses membres à mener des actions au niveau national », a conclu Anne Brasseur.