'La baisse du financement menace le rôle du Conseil de l'Europe à l’heure où les défis se multiplient''

Le Conseil de l'Europe a besoin de davantage de ressources pour remplir sa mission, surtout dans un contexte de montée de l’extrémisme, du racisme, de l’intolérance et du terrorisme, estime la Commission du règlement, des immunités et des affaires institutionnelles de l’APCE.

Dans un projet d’avis basé sur un rapport de Rudy Salles (France, PPE/DC) concernant le budget et les priorités du Conseil de l'Europe, la commission souligne que l’Organisation travaille avec succès à réduire ses coûts, en particulier sa masse salariale, et s’inquiète de la décision de maintenir une « croissance nominale zéro » pour le budget 2016-2017 du Conseil de l'Europe.

La commission se félicite par ailleurs de la décision du gouvernement turc de devenir un grand contributeur au budget de l’Organisation en 2016 et remercie le gouvernement et le parlement turcs de « leur soutien au renforcement des capacités du Conseil de l'Europe ».

L’Assemblée débattra de la question le 21 avril lors de sa session de printemps.