Favoriser l’intégration des migrants chinois en Europe

« L’augmentation de la population chinoise en Europe soulève des préoccupations en matière de droits de l’homme, en particulier le développement de réseaux de trafic organisé et de traite, l’absence de protection juridique, et des conditions de travail souvent précaires », constate la Commission des migrations, des réfugiés et des personnes déplacées de l’APCE. Toutefois, l’immigration chinoise légale offre de nombreuses opportunités pour l’Europe, souligne la commission.

Le rapport préparé par Thierry Mariani (France, PPE/DC), adopté aujourd’hui par la commission, retrace l’historique de l’immigration chinoise en Europe, décrivant les vagues d’immigration successives avant d’examiner les tendances actuelles. Selon les estimations, 2,8 millions de citoyens chinois résident actuellement légalement au sein des Etats membres, notamment en Russie, en France, au Royaume-Uni et en Italie.

La commission a proposé un ensemble de mesures pour favoriser l’intégration des communautés chinoises, et recommande une coopération accrue entre l’Europe et la Chine notamment pour lutter contre l’immigration clandestine.