Des parlementaires en visite au Centre de rétention de Schipol

Une délégation de quatre membres de la Commission des migrations de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), accompagnée de deux sénateurs néerlandais, se rendra le lundi 18 mai 2015 au Centre de rétention de Schipol (Pays-Bas), où sont placés des migrants en situation irrégulière. Cette visite est organisée dans le cadre du programme mené actuellement par l’Assemblée pour encourager les parlementaires à visiter des centres de rétention dans toute l’Europe et les soutenir dans cette démarche.

La délégation aura une réunion préparatoire dans la matinée avec des experts de l’Inspection néerlandaise de la Sécurité et de la Justice et de l’ONG Association pour la Prévention de la Torture.

Dans l’après-midi, les membres de l’APCE rencontreront des représentants des autorités néerlandaises (Direction du Service des départs et du rapatriement, du Service de l’immigration et des naturalisations, du Service de l’asile, de l’accueil et du retour), avant de visiter le centre, où ils s’entretiendront avec des personnes placées en rétention.

De nombreux parlementaires en Europe sont habilités à visiter les lieux de rétention en vertu de leur mandat national. La Commission des migrations de l’APCE a produit un guide afin de mieux faire connaître ce droit, d’encourager les parlementaires à visiter ces centres de rétention et à les soutenir dans cette mission.

Des visites similaires ont déjà eu lieu à Strasbourg et Calais (France) et à Zurich (Suisse). L’Assemblée coordonnera aussi les visites que ses membres effectueront dans des centres de rétention pour migrants dans la totalité des 47 Etats membres du Conseil de l’Europe le 18 décembre, Journée internationale des migrants.


* * *
Membres de la délégation :

Tineke Strik (Pays-Bas, SOC)
Alfred Heer (Suisse, ADLE)
Alev Korun (Autriche, SOC)
Athina Kyriakidou (Chypre, SOC)

Ben Swagerman (Sénateur néerlandais)
Pia Lokin-Sassen (Sénatrice néerlandaise)