"L'exemplarité de la Turquie dans l'accueil des réfugiés syriens devrait faire honte au reste de l'Europe"

Anne Brasseur, Présidente de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), s’exprimant à l’issue d’une visite à haut niveau dans des centres de réfugiés situés le long de la frontière avec la Syrie, a souligné « l’extraordinaire accueil » réservé aux réfugiés syriens, et a exhorté les autres pays européens à faire davantage pour apporter leur aide.

« Je suis à la fois impressionnée et choquée par ce que j’ai vu – impressionnée par ce que fait la Turquie pour fournir un abri sûr à deux millions de réfugiés en provenance de Syrie et d’Irak, et choquée par le fait que le reste de l’Europe ne lui accorde pas plus d’aide », a déclaré la Présidente.

Lors de sa visite des « villes containers » et des camps de tentes proches de Gaziantep, la Présidente était accompagnée d’une délégation de 25 membres de l’Assemblée, originaires de 20 pays différents, membres auxquels elle a demandé, lorsqu’ils rentreront dans leurs pays respectifs, de sensibiliser la population sur cette situation avant la Journée mondiale des réfugiés (qui aura lieu le 20 juin).

« La Turquie et les turcs ont été extraordinairement accueillants pour leurs voisins en situation de détresse, engageant des dépenses à hauteur de 6 milliards de dollars pour leur offrir les meilleurs abris et soins, tout en s’employant à préserver la bonne volonté des communautés d’accueil » a déclaré Mme Brasseur.

« L’Union européenne et les pays européens doivent à présent consentir une aide financière plus importante à la Turquie pour qu’elle maintienne son effort significatif », a déclaré la Présidente, soulignant que, rien que cette semaine, une nouvelle vague de réfugiés syriens était arrivée.

« Aider la Turquie à offrir à ces réfugiés une vie et un avenir qui aient un sens, pour que les intéressés puissent rentrer un jour chez eux, contribue aussi à réduire le terrorisme, les problèmes sociaux et la migration vers d’autres régions européennes », a-t-elle ajouté.

« Notre délégation a également été impressionnée par les réfugiés syriens qu’elle a rencontrés, qui font preuve de beaucoup de courage et de détermination face à leur sort ».

La Présidente a proposé que la Banque de développement du Conseil de l’Europe octroie - sur demande - un financement significatif pour aider la Turquie et les autorités locales turques.

Elle a également déclaré qu’elle lancerait un appel en faveur d’un débat d’actualité sur la situation des réfugiés lors de la prochaine session de l’Assemblée.