Une ‘action conjointe’ pour régler le problème des personnes disparues pendant le conflit en Ukraine

Le problème des personnes portées disparues pendant le conflit en Ukraine ne pourra se résoudre que par « une action conjointe de toutes les parties », a déclaré l’APCE, à l’issue d’un débat en session plénière.

Elle a appelé les autorités ukrainiennes et russes, ainsi que les groupes séparatistes contrôlant les territoires occupés des régions de Donetsk et Lougansk, à mettre en commun leurs informations sur le sort et le lieu où se trouvent des personnes disparues, et à prendre des mesures pour aider les familles à retrouver et à identifier les restes de leurs proches. Les parlementaires ont proposé notamment de mettre en place un mécanisme conjoint (groupe de travail) en charge de cette question.

Dans une résolution adoptée aujourd’hui, sur la base du rapport de Jim Sheridan (Royaume-Uni, SOC), l’Assemblée a également demandé aux autorités ukrainiennes de coordonner l’action de tous les organes gouvernementaux et non gouvernementaux qui traitent de ce problème, y compris l’action menée par les associations de bénévoles et les organisations de défense des droits de l’homme.