Turquie : les rapporteures s’élèvent contre l’arrestation de deux journalistes de premier plan

Ingebjørg Godskesen (Norvège, CE) et Nataša Vuckovic (Serbie, SOC), corapporteures pour le dialogue postsuivi de l’APCE avec la Turquie, s’élèvent contre les arrestations de deux journalistes de premier plan, Can Dündar, rédacteur en chef du journal Cumhuriyet, et Erdem Gül, son correspondant à Ankara, ainsi que contre la condamnation à huit ans d’emprisonnement de Bülent Kenes, rédacteur en chef du quotidien Today’s Zaman, pour « offense au Président ».

« Ce sont des mesures régressives supplémentaires, qui auront un effet dissuasif sur les journalistes, dans un contexte déjà marqué par des restrictions continues et inquiétantes de la liberté des médias », ont indiqué les corapporteures.

« Dans une démocratie, les journalistes devraient pouvoir faire leur travail sans craindre des intimidations et des poursuites. Nous demandons instamment aux autorités turques de garantir la liberté de la presse, qui est l’une des pierres angulaires de la démocratie ».

« Nous appelons aussi les autorités à mettre la législation turque en conformité avec les normes du Conseil de l'Europe et à veiller à ce que cette législation soit appliquée conformément à la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l'homme ».