COP21: les parlementaires préconisent un accord de Paris ambitieux

A l’occasion d’un débat intitulé « De la climatologie à l’action parlementaire », les législateurs réunis à Paris les 5 et 6 décembre 2015 durant la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP21) se sont posé les questions suivantes : « Sommes-nous aptes à nous acquitter de notre mission ? Comment les parlements nationaux peuvent-ils essayer d’obtenir un accord mondial fort sur le climat ?

« Il faut que les parlements se concentrent sur ce qu’ils savent faire le mieux : promouvoir les lois nationales sur le climat et les faire reconnaître dans l’accord mondial. Il faut qu’ils veillent à ce que les gouvernements respectent les engagements nationaux pour lutter contre le réchauffement climatique et qu’ils fassent pression sur les négociateurs de la base vers le sommet », a déclaré Lord Prescott, ancien Président de la Sous-commission de l’environnement et de l’énergie de l’APCE dans son discours lors d'une réunion parlementaire organisée par l’UIP et le Parlement français.

 « Plus que jamais auparavant, les législateurs passent sur le devant de la scène en pilotant les mesures à prendre contre le réchauffement climatique. Ils peuvent agir énergiquement en proposant des ensembles de lois respectueuses du climat, en validant des budgets nationaux prévoyant d’amples enveloppes pour les mesures climatiques et en ratifiant l’accord international dont il faut espérer qu’il sera adopté d’ici la fin de cette semaine », a poursuivi Lord Prescott.

« Tant les secteurs publics que privés devraient saisir l’occasion qui s’offre à eux via l’action pour un climat durable, parce ce que ce qui est bon pour la planète est bon pour ses habitants et ses entreprises. Sachons imposer nos priorités et tenir nos promesses », a souligné Lord Prescott, s’exprimant lors de la table ronde sur la « crédibilité des actions nationales : évolution mondiale sur le plan législatif et politique » organisée à l’initiative de l’UIP et de l’Institut de recherche Grantham sur le changement climatique et l’environnement », le 8 décembre 2015 à Paris, dans les locaux de la COP21.