La décision du Tribunal d'Istanbul porte atteinte à la liberté des médias

Le Président de l’APCE, Pedro Agramunt, a fait part de sa vive préoccupation suite à la décision rendue par un tribunal à Istanbul de confier à des administrateurs désignés par l’Etat le contrôle du groupe de médias auquel appartiennent les journaux Zaman et Today’s Zaman, connus pour leurs points de vue indépendants.

« C’est une nouvelle évolution inquiétante pour la liberté de la presse en Turquie », a-t-il déclaré. « Le pluralisme des médias et l’accès à des sources d’information indépendantes et diverses sont des éléments essentiels de la démocratie », a-t-il ajouté.
 

Il a exhorté les autorités turques à prendre toutes les mesures en leur pouvoir pour remédier à ces restrictions injustifiées et pour éviter de compromettre davantage la liberté d’expression et faire taire les voix critiques. Il a souligné qu’il s’agit là d’une condition élémentaire de la conformité aux normes démocratiques du Conseil de l’Europe.