Bélarus : les rapporteurs condamnent fermement une nouvelle exécution

Meritxell Mateu (Andorre, ADLE), rapporteur général de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) sur l’abolition de la peine de mort, et Andrea Rigoni (Italie, ADLE), rapporteur de l’APCE sur la situation au Bélarus, condamnent fermement la nouvelle exécution qui a eu lieu au Bélarus :

« Nous sommes choqués par l’exécution rapide de Syarhey Iwanow, intervenue en dépit du recours - toujours pendant – qu’il avait formé devant le Comité des droits de l’homme des Nations Unies. Nous déplorons en outre la décision prise par la Cour suprême de confirmer la condamnation à mort de Sergei Khmelevsky.

Cela montre bien qu’aucune avancée n’a été réalisée en matière d’abolition de la peine de mort, ce qui est de toute évidence contraire aux valeurs du Conseil de l’Europe. Les relations avec notre Organisation ne pourront progresser qu’à la condition que les autorités du Bélarus s’engagent réellement à supprimer la peine capitale et commencent par instaurer un moratoire sur les exécutions ».