Une délégation visite des camps de réfugiés à Athènes et à Lesbos

Une délégation de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), se rendra en Grèce les 30 et 31 mai pour la visite de plusieurs camps de réfugiés à Athènes et sur l’île de Lesbos.

L’objectif est de permettre aux parlementaires de prendre conscience des défis auxquels est confrontée la Grèce, et d’évaluer sur le terrain la situation des réfugiés, des migrants et des demandeurs d’asile dans ce pays, ainsi que la mise en œuvre de l'accord UE-Turquie du 18 mars 2016.

Le Président de l’APCE, Pedro Agramunt, et des membres de l’Assemblée se rendront le 30 mai dans les centres d’Elliniko, de Skaramagas et d’Eleonas à Athènes. Ils s’entretiendront directement avec des occupants, des responsables de ces camps, et des représentants du HCR et des ONG présents sur les sites.

Le même jour, le Président Agramunt aura des rencontres bilatérales avec le Premier ministre grec, Alexis Tsipras. puis avec le Président du Parlement hellénique, Nikolaos Voutsis. La délégation aura ensuite des échanges de vues avec des membres du gouvernement grec – le ministre de la Santé, le ministre délégué à la Politique migratoire, le ministre délégué à la Protection civile, le ministre délégué à la Défense nationale et la ministre déléguée à la Solidarité sociale.

Le 31 mai, sont prévues des visites du camp de réfugiés de Schisto et du Port du Pirée, ainsi que des entretiens avec le Maire d’Athènes, le Gouverneur de la région d’Attica, la Directrice du service d’Asile, l’Ombudsman, l’Ombudsman adjoint pour les droits des enfants et des représentants de la Commission nationale pour les droits de l’homme et du HCR.

Une délégation restreinte se rendra le 31 mai sur l’île de Lesbos, où elle visitera le centre de réception et d’identification de Moria, le centre Madamado et le camp de réfugiés de Kara Tepe, et rencontrera des représentants des autorités locales, de Frontex et d’ONG.

Un débat s’appuyant sur le rapport de Meritxell Mateu (Andorre, ADLE) sur cette visite sera tenu lors de la prochaine session de l’APCE à Strasbourg (20-24 juin 2016), au cours de laquelle sera également discuté le rapport sur « Les réfugiés en danger en Grèce », préparé par Tineke Strik (Pays-Bas, SOC), rapporteure de la Commission des Migrations.

* * *

Pedro Agramunt, Président de l’APCE, fera une déclaration à la presse le lundi 30 mai à 17 h 30 au Parlement hellénique, et le mardi 31 mai à 15 h 00 à la mairie de Mytilène sur l'île de Lesbos.

Contact: Nathalie Bargellini, Division de la communication de l’APCE, tel : +33 6 65 40 32 82 ; nathalie.bargellini@coe.int

Twitter: @PACE_News et @PACE_President