La culture, un atout pour renforcer la démocratie

Estimant que la participation à la vie culturelle est un droit humain fondamental et contribue au processus démocratique, l’APCE a demandé aux Etats membres de faciliter l’accès à la culture des femmes, des jeunes, des minorités, des migrants, des réfugiés et des demandeurs d’asile. Les Etats doivent garantir un financement durable des politiques culturelles, et la culture devrait être intégrée à d’autres secteurs d’activité, notamment l’emploi, la protection et les services sociaux, la santé, les prisons et les programmes de réinsertion des détenus, ont souligné les parlementaires.

En adoptant une résolution, sur la base du rapport de Vesna Marjanovic (Serbie,SOC), l’Assemblée a encouragé les partenariats entre les secteurs culturels et le système éducatif, et à investir dans l’infrastructure culturelle des villes, notamment dans les quartiers défavorisés. Le texte adopté appelle aussi à renforcer le rôle des pouvoirs locaux dans la mise en œuvre des politiques culturelles, afin de rapprocher le plus possible du citoyen les processus décisionnels concernant la culture.

Enfin, l’APCE a proposé de consacrer l’une des prochaines éditions du Forum mondial de la démocratie au thème « Culture et démocratie ».