"Unissons nos forces contre les crimes de haine", déclare la Rapporteure générale

« Dans un monde confronté à toujours plus de haine et de violence, nous devons rester forts et fidèles à nos valeurs », a déclaré Milena Santerini (Italie, SOC), Rapporteure générale sur la lutte contre le racisme et l’intolérance, à la veille de la Journée européenne pour les victimes des crimes de haine (22 juillet).

« C’est également pour cela que nous devrions célébrer la mémoire des victimes de crimes de haine. Le 22 juillet 2011 à Utøya et Oslo, 77 personnes ont été tuées au nom de la haine. De nombreuses autres les ont précédées et suivies, en Europe et au-delà, », a-t-elle ajouté.

« Les crimes de haine sont la manifestation ultime et la plus grave de la haine et de l’intolérance qui se répandent dans nos sociétés, s’exprimant souvent sous la forme de discours de haine, en ligne et ailleurs. Les pouvoirs publics ont le devoir de veiller à ce qu’une législation moderne s’attaque à l’incitation et à la propagation de la haine, qui prépare le terrain pour des crimes violents. Une attention particulière doit également être portée aux victimes, qui ont besoin de justice, de protection et d’assistance. »

« La protection des victimes et de la population en général devrait être au cœur de notre action contre toutes les manifestations de haine. Cela exige un effort de la part de tous : citoyens et société civile, grands acteurs de l’Internet et pouvoirs publics. Avec la contribution de tous nous pouvons freiner les crimes de haine : l’antidote à la haine est la solidarité, » a-t-elle conclu.

En 2013, les activistes et soutiens du Mouvement contre le discours de haine du Conseil de l’Europe ont adressé à l’Assemblée parlementaire une pétition visant à l’établissement, le 22 juillet, d’une Journée d’action européenne pour les victimes des crimes de haine. L’initiative a reçu le soutien de l’Assemblée dans sa Recommandation 2052 (2014) sur Faire barrage aux manifestations de néonazisme et d'extrémisme de droite. L’Alliance parlementaire contre la haine soutient activement cette initiative.