Conférence de Wilton Park sur la protection des enfants contre la violence

En coopération avec le Conseil de l’Europe, le groupe de réflexion Wilton Park organisera du 9 au 11 novembre 2016 à Steyning (Royaume-Uni), une conférence sur « Protéger les enfants contre la violence : prochaines étapes pour des stratégies efficaces ». Cette conférence réunira notamment la Secrétaire d’État britannique chargée de la sûreté et la sécurité d’Internet, des représentants des Nations unies, des chercheurs et universitaires, des représentants de la société civile, et plusieurs membres de l’APCE qui modèreront des sessions et feront des présentations, à savoir :

- Stella Kyriakides (Chypre, PPE/DC), Présidente de la Commission des questions sociales
- Sevinj Fataliyeva (Azerbaïdjan, CE), Rapporteure générale sur les enfants
- Michele Nicoletti (Italie, SOC), Président de la délégation italienne
- Béatrice Fresko-Rolfo (Monaco, PPE/DC), rapporteure sur les mutilations génitales féminines
- Valeriu Ghiletchi (République de Moldova, PPE/DC), rapporteur sur l’hypersexualisation des enfants
- des membres du Réseau des parlementaires de référence contre la violence sexuelle à l’égard des enfants : Ingebjørg Godskesen (Norvège, CE), Annette Groth (Allemagne, GUE), Ögmundur Jónasson (Islande, GUE) et Eleni Rapti (Grèce, PPE/DC).

Cette conférence vise à encourager les acteurs politiques au niveau international, européen et national à promouvoir les législations et réformes institutionnelles pour la mise en œuvre des normes en matière de protection de l’enfance ; à identifier les domaines dans lesquels des mécanismes de suivi doivent être renforcés pour garantir le respect des droits de l’enfant ; et à favoriser les échanges et partager les meilleures pratiques entre experts.

Wilton Park , agence indépendante du ministère des Affaires étrangères britannique créée en 1946, organise une soixantaine de conférences par an Royaume-Uni et à l'étranger, et mène des études sur les thèmes suivants : l’économie mondiale, les droits de l'homme et la bonne gouvernance, la sécurité internationale, la prévention et la résolution des conflits, le développement durable et l'environnement