La commission appelle les États membres à privilégier les énergies renouvelables

Dans un projet de résolution adopté le 11 octobre 2016, la Commission des questions sociales, de la santé et du développement durable de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) prie instamment les Etats membres du Conseil de l'Europe de veiller à ce que des règles strictes de protection de l’environnement et de santé publique soient appliquées à l’exploration et à l’exploitation des hydrocarbures non conventionnels.

La commission soutient les efforts déployés par les Etats pour se conformer à leurs obligations internationales en matière de lutte contre le changement climatique, mais « recommande aux Etats membres du Conseil de l’Europe de diversifier leurs approvisionnements énergétiques et de favoriser l’utilisation de ressources énergétiques plus propres et sûres en mettant l’accent sur les énergies renouvelables ».

La commission rappelle que les Etats membres du Conseil de l'Europe ont l’opportunité de prendre le leadership mondial dans le développement d’alternatives durables aux modes actuels de production et de consommation d’énergie qui dépend excessivement des carburants fossiles.

Elle recommande également de redoubler en particulier d’efforts « sur un plan paneuropéen, afin d’atténuer les fluctuations d’approvisionnement en énergie qui résultent de l’utilisation au plan régional de sources d’énergie renouvelable isolées comme l’énergie solaire ou éolienne. »

Le projet de résolution, qui s’appuie sur un rapport de Geraint Davies (Royaume-Uni, SOC), devrait être examiné à la réunion de la Commission permanente à Nicosie (Chypre) le 25 novembre 2016.