Priorités de Chypre pour sa Présidence : renforcer la sécurité démocratique en Europe et promouvoir la coopération

Dans le discours qu’il a prononcé aujourd’hui devant la Commission permanente à Nicosie, Ioannis Kasoulides, ministre des Affaires étrangères de chypre, a donné un aperçu des priorités du pays pour sa présidence du Comité des Ministres du Conseil de l'Europe, soulignant en particulier le renforcement de la sécurité démocratique en Europe. « Nous avons besoin d’investir dans les institutions démocratiques, dans des processus transparents, des sociétés pluralistes et inclusives qui sont favorables à l’émergence de citoyens tolérants œuvrant activement à la démocratie », a-t-il déclaré.


« Bâtir des synergies est un autre élément d’importance dans le renforcement de la sécurité démocratique », a déclaré M. Kasoulides en ajoutant que la présidence chypriote portera principalement sur le renforcement du dialogue et la coopération avec les partenaires régionaux et internationaux.

Il a également mentionné certaines des grandes thématiques sous-tendant les priorités de Chypre, en particulier la protection du patrimoine culturel. « Nous mettrons tout en œuvre pour soutenir les efforts déployés pour finaliser la nouvelle convention sur les infractions visant des biens culturels », a-t-il souligné en annonçant la tenue d’un colloque sur « Les initiatives destinées à renforcer les capacités internationales pour la protection des biens culturels et la prévention du trafic illicite de biens culturels » en janvier 2017.

Chypre assurera la présidence du Comité des Ministres pour la cinquième fois depuis son adhésion en 1961.