Des services de santé disponibles et accessibles pour tous les enfants en Europe

S’inquiétant des inégalités en Europe concernant la disponibilité et l’accessibilité des services de santé pour les enfants, la Commission permanente de l’APCE, réunie à Nicosie, a appelé aujourd’hui les Etats membres à prévoir « un financement suffisant pour la mise en place de systèmes de santé accessibles aux enfants de manière équitable dans chaque pays », qui englobent la prévention, le diagnostic, le traitement, la réadaptation, les soins palliatifs, les urgences médicales ou encore les maladies chroniques affectant la santé physique et mentale.

Selon les parlementaires, un soutien particulier devrait être accordé aux groupes d’enfants les plus vulnérables, tels que les enfants migrants et réfugiés, ceux touchés par des conflits armés, appartenant à des minorités ethniques, les enfants handicapés ou encore les enfants isolés en zones rurales.

La résolution adoptée aujourd’hui à l’unanimité, sur la base du rapport de Stella Kyriakides (Chypre, PPE/DC), propose également de prendre en compte les déterminants sociaux fondamentaux de la santé – comme la pauvreté, les inégalités de revenus et le niveau d’éducation – et d’améliorer la collecte de données dans le domaine de la santé.