L'APCE énumère des mesures urgentes pour mettre fin à la 'dégradation' de la situation humanitaire à Gaza

L’APCE a appelé toutes les Parties à prendre des mesures urgentes pour atténuer la crise humanitaire de la population de la bande de Gaza qui s’est 'considérablement aggravée' depuis l’opération militaire menée par l’armée israélienne en 2014 sur ce territoire.

Approuvant un rapport de Eva-Lena Jansson (Suède, SOC), l’Assemblée a estimé que le respect du cessez-le-feu devrait être « la principale condition préalable » à la normalisation de la vie des habitants de Gaza, mais elle a aussi appelé les autorités israélienne à lever le blocus sur la bande de Gaza.

L’Assemblée a demandé la tenue d’une nouvelle conférence internationale sur la reconstruction de Gaza qui faciliterait également la création des conditions de sécurité nécessaire à la libre circulation des personnes et des biens.

L’Assemblée a encouragé Israël et l’autorité nationale palestinienne à entamer des pourparlers en vue d’une solution négociée à deux Etats au conflit israélo-palestinien comme l’unique moyen de créer le cadre nécessaire au règlement de la situation humanitaire à Gaza.