Les États doivent faire plus pour défendre les droits sociaux, selon la commission

Les États membres doivent agir davantage pour soutenir la Charte sociale européenne – mécanisme unique du Conseil de l'Europe visant à élargir les droits sociaux – et veiller à ce qu’elle soit mieux intégrée dans les initiatives similaires prises par d’autres organes européens, a déclaré la commission des questions sociales de l’APCE.

Approuvant un projet de rapport de Silvia Eloisa Bonet (Andorre, SOC) aujourd’hui à Bakou, la commission a estimé qu’il existait une « tendance globale au recul des droits sociaux », ce qui est préoccupant.

Elle a appelé les États qui ne l’ont pas encore fait à signer ou ratifier la Charte sociale européenne révisée et ses principaux protocoles, et à œuvrer pour une « stratégie des droits sociaux » paneuropéenne.