Arrestation de Taner Kiliç : un rapporteur exprime sa vive préoccupation

« Je suis vivement préoccupé par l’arrestation de Taner Kiliç, avocat et responsable d’Amnesty International en Turquie, soupçonné d’appartenir à la mouvance güleniste », a déclaré aujourd’hui Yves Pozzo Di Borgo (France, PPE/DC), rapporteur de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) sur « Assurer la protection des défenseurs des droits de l’homme dans les Etats membres du Conseil de l’Europe ».

« J’appelle les autorités turques à examiner les charges contre lui conformément aux normes de la Convention européenne des droits de l’homme, notamment en respectant le droit à un procès équitable et le principe de la présomption d’innocence », a-t-il ajouté. Si ces charges se révélaient infondées, M. Kiliç devrait être relâché immédiatement », a conclu M. Pozzo Di Borgo.

Taner Kiliç, qui dirige la branche turque d’Amnesty International depuis 2014, et 22 autres avocats ont été arrêtés à Izmir le 6 juin. Ces arrestations s’inscrivent dans le cadre des purges lancées par les autorités turques après la tentative de coup d’Etat du 15 juillet 2016.