Renforcer les droits sociaux en Europe

L’APCE a appelé aujourd’hui les Etats membres à encourager les débats et la coopération lancés au titre du « Processus de Turin »., par l’intermédiaire de leurs gouvernements et de leurs parlements, Dans une résolution adoptée sur la base du rapport de Sílvia Eloïsa Bonet (Andorre, SOC), l’Assemblée a demandé aux Etats membres qui ne l’ont pas encore fait, de ratifier la Charte sociale européenne (révisée), afin de renforcer les niveaux de conformité à cette norme des droits sociaux. Elle estime en effet que le potentiel de cet instrument n’est pas pleinement exploité.

Lors du débat, les parlementaires ont pointé la tendance générale à un recul des droits sociaux dans les États membres du Conseil de l’Europe et les inégalités qui ne cessent de se creuser en termes de revenus et de richesse.

Le texte adopté préconise également de renforcer le dialogue paneuropéen sur les droits sociaux et la coordination de l’action juridique et politique avec d’autres institutions européennes, en particulier l’UE et ses organes.